Stage Initiation Tui Shou

Publié le 20 Avril 2013

Samedi 18 mai de 9 h 30 à 12 h 30  

Stage ouvert aux débutants - coût du stage 25 euros - Foyer Municipale d'Aucamville

Renseignements et inscriptions auprès de Jacinte Roque, par contact sur ce blog

 

 

Tui Shou, poussées de main

Ce sont des exercices avec un partenaire où entre en jeu cet aspect martial à deux. Ces sarrecave 2010 102exercices se déclinent en plusieurs phases d'apprentissage  à franchir pour une progression  par étape : Tui Shou codifiés à pas fixe et à pas mobile, Tui Shou libre... Il est important dans ce travail à deux de ne pas utiliser la force. Cet apprentissage va, dans un premier temps, nous permettre d'évaluer certains acquis, comme par exemple l'ancrage, la mobilité de la taille et l'étude des 4 forces (parer, tirer, presser, repousser) et ainsi nous améliorer sur les bases et les principes du Taiji Quan. Pour cela il est essentiel de pratiquer ces Tui Shou avec beaucoup de douceur, comme si nous étions seuls. Utiliser la force ne permet pas de découvrir l'écoute et la subtilité des transformations internes.

 

***************************

Thui Shou  avec Me Ding - août 2012

 


 

 

Extrait du livre « Taiji Quan, les fondements culturels » de Jean-Jacques Galinier aux éditions FA MEDIA

 

"… rappelons l’existence, en tout lieu et toute époque, de diverses formes de « lutte », Shuai Jiao en chinois, utiles pour le maintien de la cohésion au sein d’une société. Ces luttes sont caractérisées par un respect commun des règles qui permettent  de communiquer par le toucher, le contact prolongé, différent du toucher d’une frappe…

 Le terme Con-Tact doit être mis en valeur d’un point de vue sémiologique... En effet, ce mot peut s’appréhender sous cet éclairage, en mettant en relief le fait qu’il désigne un outil, une forme de communication qui se réalise « avec tact » (de tactile). Rentrer en contact avec l’autre induirait alors de le faire avec « tact », avec sensibilité, mesure et réceptivité, ou tout au moins avec un profond respect, lequel peut nous apprendre beaucoup de nous-mêmes à travers cet échange énergétique.

Dans la discipline du Taiji Quan, nous retrouvons cet art de la lutte à travers l’art des « poussées de mains » les Tui Shou."

 


Rédigé par Petit Scarabée

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0
Commenter cet article