Bibliographie

 

"Taiji Quan, Les Fondements Culturels"

Dans ce livre Jean-Jacques Galinier délivre 3 hypothèses de déroulement de l'histoire du Taiji Quan et donne accès aux clés des fondements culturels qui ont bâti cette discipline. De nombreux termes chinois sont employés afin de s'ajuster au mieux avec la tradition et de montrer ainsi la profondeur de cette pensée que peut générer l'étude du Taiji. Par ailleurs, cette discipline est reconnue dans le monde entier pour ses effets prophylactiques indéniables.

Comprendre l'essence du Taiji Quan est désormais possible grâce aux recherches de l'auteur qui n'hésite pas à intégrer des messages universels propres à guider le chercheur au delà de ses conditionnements culturels.

Dans la tradition du Taiji Quan, il est dit que cette discipline contient deux sortes de culture, Xing Ming Shuang Xio, dont la culture du corps physique Ming, est la plus répandue et la culture de l'esprit Xing, qui l'est beaucoup moins.

 

"La Fille du Tao"

Quête de connaissance et d’Ouverture, Cheminement initiatique, Océane nous entraine sur les traces du Tao, dans la découverte du voyage intérieur où chaque rencontre, chaque instant vécu devient symbole pour laisser naitre en soi cette dimension hors du temps et de l’espace qui délivre compréhension, poésie et fraicheur.

Katy Barcelo, passionnée et inspiré par la dimension intérieure de l’Homme et les mécanismes, forces et fonctionnement inhérent à l’humain oriente sa recherche sur les symboles et archétypes naturels. Spécialiste en Yi-King ancien, formatrice en tarot médiéval, elle co-anime avec Jean-Jacques Galinier des stages et ateliers de découverte et connaissance de Soi. Elle enseigne également le Tai Chi Chuan et le Tao Yin.

 

 

"Le Jeu des Cinq animaux"

Le jeu des 5 animaux est une méthode de santé de l'antiquité chinoise.

Il est un Qi Gong traditionnel chinois attribué à Hua Tuo (220-280 ap JC), médecin et chirurgien ayant marqué l'histoire de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Sont présentés ici cinq enchaînements (tao) : l'enchaînement du docteur Hu Yaozhen dont la particularité est de mettre l'accent sur le travail interne (neigong), l'enchaînement du docteur Dai Yetao qui privilégie le travail externe (waigong), et l'enchaînement du docteur Jiao Guorui qui exerce simultanément l'intérieur et l'extérieur du corps

 

 

"Le corps en mouvement"

Bien plus qu'une expression physique, le Taiji Quan est une discipline qui favorise et entretient la posture verticale, la fluidité des mouvements, l'ouverture du corps pour une meilleure circulation sanguine et énergétique. Art martial de santé par excellence, il permet d'entretenir et de préserver le bon fonctionnement de ce magnifique organisme humain aux mécanismes complexes, d'une logique et d'une élégance remarquables.

Mon intention par ces quelques lignes est de vous faire partager un conseil de lecture, "Le corps en mouvement" de Théodore Dimon. Cet ouvrage apporte un nouvel éclairage sur la manière dont l'assemblage des différents systèmes du corps constitue une mécanique prodigieuse.

En voici un extrait qui a particulièrement attiré mon attention, parmi bien d'autres :

"La posture debout est également associée aux qualités spirituelles, reflétées par la capacité à s'émerveiller face au monde environnant et à contempler l'univers. Comme toute entité vivante, l'homme plonge ses racines dans les processus biologiques, mais il est le seul à posséder la double capacité d'être ancré dans la terre tout en visant encore davantage la verticalité. Par l'acte de se tenir droit, il a été rendu spirituellement digne."

 

 

"Anatomie fonctionnelle Tome III, tête et rachis"

On ne présente plus le docteur Adalbert I. Kapandji, mondialement connu dans les milieux de la chirurgie orthopédique et chez les kinésithérapeutes.

Après une longue carrière comme chirurgien orthopédistes, puis comme chirurgien de la main, il se consacre à la réédition de trois volumes de son ouvrage, Anatomie fonctionnelle - physiologie de l'appareil locomoteur, actuellement traduit en onze langues. Comme pour les précédentes éditions, le docteur Adalbert I. Kapandji a réalisé et mis en couleur lui-même l'ensemble des schémas qui illustrent son ouvrage.

 

"Les Jardins de Lumière"

Lorsqu'on emploie les mots «manichéen» ou «manichéisme», on songe rarement à Mani, peintre, médecin et philosophe oriental du IIIe siècle, que les Chinois nommaient «le Bouddha de lumière» et les Egyptiens «l'apôtre de Jésus». Bien loin des jugements tranchés et sans appel auxquels on l'associe, sa philosophie tolérante et humaniste visa à concilier les religions de son temps. Elle lui valut les persécutions, le supplice, la haine. Mille ans après, l'accusation de manichéisme conduisait encore les Albigeois au bûcher... Nul mieux que l'auteur de Léon l'Africain, de Samarcande (prix des Maisons de la Presse 1988), et du Rocher de Tanios (prix Goncourt 1993), né dans un Liban déchiré par les fanatismes, ne pouvait raconter l'aventure de cette existence.

Rédigé par petit scarabée

Publié dans #Culture & Poésie

Repost 0