Taiji Quan, présentation

" La discipline du Taiji Quan est certainement l’art martial le plus abouti que la Chine ait créé. Il répond bien à cette idée d’harmoniser en nous ces deux versants, Yin et Yang, Connaissance et Art Martial. Le guerrier, en soi, n’est pas seulement, celui ou celle qui a acquis des aptitudes martiales, c’est avant tout une attitude du “faire-face”, de se tenir debout (deux bouts, racines et feuillages) devant les situations que la vie pour chacun distille. "

Citation, extrait du livre "Taiji Quan, les Fondements Culturels", Jean-Jacques Galinier

Art Martial interne Chinois, outil de vie et d'épanouissement.

Le Taiji Quan  太 极 拳 est une discipline qui favorise et entretient la posture verticale, la fluidité des mouvements, l'ouverture du corps pour une meilleure circulation sanguine et énergétique.

Art martial de santé par excellence, il permet d'entretenir et de préserver le bon fonctionnement de ce magnifique organisme humain aux mécanismes complexes.

Il existe plusieurs styles de Taiji Quan et selon le niveau et la motivation de chacun une multitude de façons de l’aborder. Le chemin est propre à chacun.

 

Les deux grands styles les plus connus sont le Style Chen et le Style Yang. Le  Style Chen est le style originel. Celui que nous enseignons dans l'école Fa Taiji est la forme Chen traditionnelle des 83 mouvements (lignée de Chen Fake, Beijing). Le Yang est celui qui s'est le premier répandu dans le monde, c'est pour cela qu'il est aujourd'hui le plus connu et le plus pratiqué. Nous enseignons la forme traditionnelle des 108 mouvements.

 

Le Taiji Quan se pratique

 

  • Seul, dans la forme à mains nues (Tao Lu ) ou avec armes (Epée, Sabre, Bâton, Eventail…),
  • Avec partenaire, en poussée de mains (Tui shou) et Taiji Martial.

 

Le style Chen demande un peu plus de condition physique que le Yang, ce qui ne prive pas les séniors de le pratiquer. Pour comprendre leurs particularités voici sur ce lien :  les styles Yang et Chen, un comparatif des deux styles rédigés par Jean-Jacques Galinier.

 

 

 

Comparatif des deux styles en vidéo par  Maître Ding Dahong et Maître Jean-Jacques Galinier  : 

Démonstration de Maitres

 

 

    Les effets bénéfiques de la pratique  :

    Ils se feront ressentir par une pratique régulière, dans le respect des lois naturelles, dans la lenteur des mouvements et par un apprentissage progressif dans lequel vous serez en harmonie avec vos possibilités d’évolutions et votre état du moment. Patience, persévérance, douceur seront les garantes des effets bénéfiques à votre santé physique et intellectuelle :

    • Stimule la coordination des deux hémisphères cérébraux,
    • Améliore la mémoire, l’attention et la concentration,
    • Favorise la détente nerveuse et calme le mental,
    • Permet l’amélioration de la psychomotricité, de l’ancrage et de l’équilibre (équilibre tant émotionnel que physique),
    • Augmente la fluidité des mouvements, l’assouplissement musculaire et la fluidité articulaire,
    • Renforce et préserve une tonicité globale, renforce et accroît l’élasticité des muscles et des tendons,
    • Entretient le système cardio-pulmonaire (tonicité des vaisseaux sanguins et ouverture de la respiration),
    • Accroît bien-être et confiance en Soi, 
    •  

    Rédigé par Jacinte Roque

    Publié dans #Taiji Quan

    Repost 0